Plan de protection de l’atmosphère des Bouches-du-Rhône

La préfecture des Bouches-du-Rhône lance une enquête publique relative au projet de plan de protection de l’atmosphère des Bouches-du-Rhône ainsi qu’en pièces jointes l’avis d’enquête et la lettre de notification.
Retrouvez ici les informations relatives à cette enquête publique ainsi que le lien pour consulter le dossier ici

Accès aux massifs forestiers

La saison estivale est malheureusement une période sensible pour nos massifs forestiers.

Chaque été, du 1er juin au 30 septembre, l’accès et la circulation dans les massifs forestiers sont réglementés par la préfecture des Bouches-du-Rhône. Pour la protection des espaces naturels sensibles et la sécurité des personnes, la fréquentation des zones boisées peut être interdite selon le niveau de danger. Il est défini quotidiennement en fonction de la météo et est matérialisé par quatre couleurs.

  • Vert : accès, circulation, présence des personnes autorisés toute la journée.
  • Jaune : accès, circulation, présence des personnes autorisés toute la journée. Travaux restreints pour les professionnels, se renseigner à la Police municipale.
  • Orange : accès, circulation, présence des personnes autorisés toute la journée. Travaux interdits.
  • Rouge : interdiction d’accès et de circulation toute la journée. Travaux interdits.

Ne vous mettez pas en danger ! Consultez la règlementation quotidiennement. Tout contrevenant est passible d’une amende de classe 4 dont le montant peut s’élever jusqu’à 135 euros

Retrouvez ici la carte d’accès aux massifs forestiers du département.

Fermeture de la Trésorerie de Salon de Provence

A partir du 1er septembre 2021, l’activité de la la trésorerie de Salon de Provence, 375 rue des Canesteu, sera transférée vers le service de gestion comptable (SGC)  d’Arles (ex-trésorerie) situé à 3 boulevard Victor Hugo à Arles et à la Trésorerie d’Aix-en-Provence Établissements Hospitaliers située Avenue des Tamaris à Aix-en-Provence.
La trésorerie de Salon-de-Provence sera donc définitivement fermée au public qui pourra alors s’adresser au SGC d’Arles pour toute question relevant du secteur public local communal (paiement des factures de cantines, crèches…) ou à la Trésorerie d’Aix-en-Provence Établissements Hospitaliers en ce qui concerne les factures hospitalières.

Pour ces factures, vous avez la possibilité de :

Plan de Déplacements Urbains – Enquête publique

La Métropole Aix-Marseille Provence réalise, à partir du 20 avril, une enquête publique sur le Plan de Déplacements Urbains et ce durant un mois.

Les habitants de notre territoire sont invités à y participer selon différents moyens, dont des permanences de l’enquêteur public sur Istres et Miramas, ou suivre le lien pour éventuellement émettre des observations.

L’ensemble des informations concernant ce projet sont disponibles sur le document joint.

Info Vigilance Sécheresse

Le département des Bouches-du-Rhône est placé en vigilance sécheresse jusqu’au 15 octobre 2021.
Ensemble, limitons les usages de la ressource en eau au strict nécessaire. Plus d’infos : bit.ly/3g56j42

Il s’agit notamment de :
– limiter les usages secondaires ( nettoyage des voitures, lavages extérieurs…),
– réduire le lavage des voies et trottoirs au strict nécessaire,
– réduire les consommations d’eau domestique,
– procéder à des arrosages modérés des espaces verts
– adapter les plantations aux conditions climatiques de la région,
– anticiper sur les éventuelles restrictions futures.

Lancement du Pass Rénov’Habitat

Avec le Territoire d’Istres Ouest Provence, La commune de Cornillon-Confoux intervient en faveur de l’amélioration de l’habitat.

Depuis le mois de novembre dernier, le Territoire d’Istres Ouest Provence a mis en place sur les 6 communes le Pass’Rénov Habitat pour une durée de 3 ans.

L’ensemble du territoire de la commune est concerné par ce dispositif.

Le nouveau programme « Pass’Rénov Habitat » : un accompagnement complet et des aides financières dédiées.

Dans le cadre de ce programme et sous certaines conditions (*), les propriétaires privés se voient proposer gratuitement, un accompagnement complet de leur projet par une équipe de professionnels :
Technique : un diagnostic du logement est réalisé préalablement puis des préconisations et une estimation des travaux sont faites
Financier : le plan de financement comprenant les aides mobilisables sous forme de subventions et d’éventuels avantages fiscaux est présenté de manière claire pour aider les propriétaires à prendre leur décision.Administratif : le montage, la transmission et le suivi des demandes de financements mis en place par le programme est en grande partie pris en charge par l’équipe d’animation du bureau d’étude CITEMETRIE.

À terme, il est prévu de rénover 350 logements minimum sur l’ensemble du territoire d’Istres Ouest Provence. A ce jour et depuis le mois de novembre 50 contacts ont été recensés sur l’ensemble du territoire.

Les aides financières peuvent atteindre25 à 80 % du coût des travaux sous certaines conditions. Elles sont cumulables avec des avantages fiscaux.

Le « Pass’Rénov Habitat » vise en priorité :

  • le traitement des logements indignes ou dégradés, pour permettre à tous d’habiter dans des conditions décentes ;
  • la lutte contre la précarité énergétique, pour apporter plus de confort et réduire les charges de chauffage ou d’eau ;
  • l’adaptation des logements à la perte d’autonomie, par la réalisation de travaux (parfois très simples) pour permette aux personnes âgées ou handicapées de rester dans leur logement ;
  • l’amélioration des logements destinés à être loués à loyer maîtrisé qui contribue à la valorisation des biens ;
  • la remise sur le marché de logements vacants, car un logement vide est un logement qui ne profite à personne.
  1. Pour les propriétaires occupant leur logement
    (selon conditions de ressources et nature des travaux)
  2. Des aides directes de l’ordre de 45% à 80% du montant des travaux.

Exemple :
Pour la réalisation de travaux d’amélioration énergétique.
7 500 € (aides Anah + Fond d’Aide à la Rénovation Thermique)
+
3 164 € (aides complémentaires Istres Ouest Provence, Région et Département)

 = 10 664 € d’aides directes, soit 71 % du coût des travaux.

  • Pour les propriétaires bailleurs
    (selon conditions de loyers et nature des travaux)
  • Des aides directes de l’ordre de 25% à 60% du montant des travaux.

Exemple :
Pour la réalisation de travaux de rénovation d’un logement vacant de 70 m² à loyer conventionné.
26 500 € (aides Anah + Fond d’Aide à la Rénovation Thermique)
+
16 500 € (aides complémentaires Istres Ouest Provence, Région et Département)

 = 43 000 € d’aides directes soit 78 % du coût des travaux.

(*) Les principales conditions d’éligibilité au dispositif sont :

  • le logement doit être occupé par le propriétaire ou un locataire à titre de résidence principale,
  • Le logement doit avoir plus de 15 ans,
  • Les aides sont octroyées aux propriétaires qui occupent leur logement sous conditions de ressources (exemple : 1 personne seule = 19 074€ ; couple + 1 enfant à charge =33 547 € de revenus fiscaux de référence)
  • Les aides à destination des propriétaires bailleurs sont fonction du niveau de loyer consenti après travaux.

Renseignez-vous dès à présent en contactant le :  04 42 11 28 67 pass-renovhabitat@ampmetropole.fr et sur pass-renovhabitat.com

CHANGER D’AIR ?

le dispositif REPONSES lance une campagne de recensement pour constituer un nouveau panel d’écocitoyens pour participer à la prochaine mobilisation et participation citoyenne pour lutter contre la pollution de l’air autour de l’Etang de Berre.
Plus d’informations ici.

Réduire les dépenses énergétiques avec ALLO RENOV’ENERGIE

La Métropole Aix-Marseille-Provence et le Département des Bouches-du-Rhône lancent
« Allo rénov’énergie », le numéro unique de la rénovation énergétique des logements. Grâce à ce nouveau service, les usagers peuvent solliciter gratuitement des conseils et un accompagnement pour diminuer les factures et sauvegarder l’environnement.

Allo rénov’énergie
04 88 60 21 06 (prix d’un appel local)
Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 17h30

Pourquoi ce service ?
Production de chauffage, d’eau chaude, consommations électriques… les dépenses énergétiques d’un logement pèsent de plus en plus lourd sur le budget des ménages. Cette consommation, génératrice de gaz à effet de serre, est également nocive pour l’environnement.

Comment passer à l’acte ?
Profitez d’un accompagnement gratuit et sécurisé.
En appelant le 04 88 60 21 06, vous bénéficierez de recommandations neutres et objectives :
– conseils sur les travaux à effectuer et sur les démarches préalables
– aides financières et solutions de financement
– liste des entreprises de travaux certifiées
– conseils techniques sur le devis

Ce service est disponible quels que soient le niveau de revenu et le lieu d’habitation dans les Bouches-du-Rhône.

Un service de proximité
Un conseiller répondra à votre appel. Il vous aidera à définir et à qualifier votre demande. Il vous orientera ensuite, de manière neutre et objective, vers des acteurs locaux, proches de chez vous, professionnels et compétents.

Un service public mutualisé
Depuis 2013, le service public de la performance énergétique est porté sur le territoire des Bouches-du-Rhône par quatre opérateurs – l’ADIL (Agence départementale d’information sur le logement), l’ALEC (Agence locale de l’énergie et du climat), la Maison énergie habitat climat du Pays d’Aix, l’Espace info énergie du Pays d’Arles – et, depuis 2019, géré en régie par le Territoire Istres-Ouest Provence. Ces structures se coordonnent et mutualisent leurs actions.
Par ailleurs, ce service est intégré au réseau national FAIRE (Faciliter, accompagner et informer pour la rénovation énergétique), mis en place par le ministère de la Transition écologique et solidaire, le ministère de la Cohésion des territoires et l’Ademe (l’Agence de la transition écologique).

Le poids des dépenses énergétiques
Les habitants du territoire consacrent environ 1 230 €/an aux dépenses énergétiques de leur logement soit 800 millions d’euros dépensés chaque année par les ménages (sur la partie logements privés). Malgré des variations aléatoires ces dernières années, liées au contexte international et à la crise de 2008, les perspectives sont à une augmentation régulière du coût de l’énergie. Cette évolution impactera budgétairement l’ensemble des ménages mais plus particulièrement ceux en précarité (70 000 sur notre territoire).

Comment réduire ces dépenses ?
Isolation du logement, installation d’équipements performants et moins consommateurs d’énergie, bonne ventilation… des travaux permettent de baisser significativement les consommations d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre.

En 2030, la rénovation énergétique des logements permettra de faire baisser les consommations d’énergie de 30 %
et de près de 20 % les émissions de gaz à effet de serre.